Partenariat public privé : la Suisse soutient une dynamique locale au Burkina Faso

by | Dec 11, 2019 | Alumni, Development | 0 comments

Qu’est-ce que le partenariat public privé (PPP) ? Il s’agit de toute forme d’association du secteur public et du secteur privé, destinée à mettre en œuvre tout ou partie d’un service public. Son principe de base est une relation de coopération gagnant-gagnant qui permette d’assurer une bonne répartition des rôles et une gestion efficace des risques. La Banque Mondiale le présente comme ‘’un investissement intelligent pour l’Afrique’’ (Andrew Alli, 2013)’’.

Le PPP, une vieille opportunité remise au goût du jour au Burkina Faso !


Au Burkina Faso, le partenariat public privé (PPP) est depuis quelques années plébiscité par les acteurs politiques. Ce modèle d’investissement est mis en avant par le gouvernement comme une source alternative de financement d’infrastructures de services publics. A cet effet, il a révisé en juillet 2017 la loi n° 20 portant sur le régime juridique du PPP afin d’alléger les procédures de contractualisation. En introduisant la possibilité d’une entente directe pour une période de six mois, cet amendement vise à aller plus vite et à réaliser en temps voulu les projets prioritaires retenus en PPP dans le Plan national de développement économique et social (2016-2020).

Faut-il croire ou non que le PPP soit la panacée ?


Ces mesures d’allégement ne rassurent pas l’opposition politique et certains acteurs de la société civile qui y voient des manœuvres pour récompenser les ‘’entrepreneurs partisans’’ de la mouvance présidentielle. La perception du risque de mauvaise gestion a pris de l’ampleur à tel point que, suite à la mission du Fonds monétaire international de février 2019 (n° 19/15), les autorités ont été encouragées à continuer de renforcer les procédures de sélection et d’exécution des projets PPP.

Retours d’expérience de la gare routière de la commune de Koudougou


Le PPP intéresse aussi les collectivités territoriales agissant à la base. La loi leur reconnaît le privilège d’initier et de gérer des projets PPP sous le contrôle de l’autorité centrale.

La commune de Koudougou a fait une expérience ‘’avant-gardiste’’ de l’approche PPP dans le cadre de la réalisation d’une gare routière. Le projet de PPP a été inséré dans l’offre d’aménagement de la gare par le privé ‘’chemin faisant’’. La commune n’a cependant pas su respecter certaines exigences de gestion en PPP, notamment au niveau de :

  • l’exploitation : non conduite d’études de faisabilité pour fixer les normes de constructions ; dysfonctionnement des services d’appoints (eau, électricité, sécurité) limitant l’attractivité de la gare routière ;
     
  • la transparence : mécanisme d’appel d’offre d’investissement au privé jugé non transparent et ayant induit des accusations de traitement illégal, voire de corruption pour l’attribution d’espaces inégaux aux acteurs privés ;
     
  • le financement : textes contractuels non finalisés entraînant des retards de recouvrement des paiements du privé ; risque de remise en cause des termes d’accord d’exploitation jusque-là oraux ;
     
  • la communication : insuffisance de communication sur le projet de PPP induisant des perceptions péjoratives de mauvaise gestion et, de ce fait, une méfiance du citoyen de ce modèle de gestion.

Nécessité de cadrage pour réussir : l’appui de la Coopération suisse


Après la restitution des conclusions de l’étude sur l’expérience de la commune de Koudougou, la Suisse a décidé de renforcer son appui au Conseil communal pour la gestion de projets PPP, en mettant à disposition un bureau d’études.

Cet appui a permis dans l’immédiat la finalisation et la signature des contrats avec les sociétés de transport de passagers de la gare ; l’organisation d’un échange entre la mairie et les organisations de la société civile sur l’approche PPP ; la tenue d’une rencontre de travail avec la direction PPP pour passer en revue les projets PPP retenus par la commune.

Des négociations sont actuellement en cours avec les partenaires techniques et financiers pour le montage et le financement des projets PPP validés par les mairies de Koudougou et de Ouahigouya.

JEAN-PIERRE SALAMBÉRÉ, DPP’18
Program Manager
jpsalambere@yahoo.fr

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Related articles
___

Newsletter
___

Receive our latest articles by subscribing to our newsletter!

Previous articles
___

Tags
___

Follow us
___

The views and opinions expressed in the articles are those of the authors and do not necessarily reflect the position of The Graduate Institute, Geneva.

Favorisez l'intégration du genre
dans le développement
Programme Overview Webinar
Inscrivez-vous>

Le genre au temps des
pandémies

Programme Overview Webinar
Inscrivez-vous>

Comment gérer vos projets de développement ?
Programme Overview Webinar
Inscrivez-vous>

Lead Development in Middle East & North Africa
Programme Overview Webinar
Register here>

Make Development work in Times of Crisis
Programme Overview Webinar
Register here>

Programmes
___

Genre et développement
Executive Programmes
Postulez>

Transformative Leadership
Executive Course
Apply now>

Gestion stratégique de projets
de développement
Formation courte
Postulez>

Development Policies & Practices
Executive Programmes
Apply now>

Conflict & Fragility Management
Executive Programmes
Apply now>

Int'l Negotiation & Policy-Making
Executive Master
Apply now>